DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Alep toujours sous le feu des bombardements

Vous lisez:

Alep toujours sous le feu des bombardements

Taille du texte Aa Aa

Les troupes syriennes bombardaient encore mardi plusieurs quartiers d’Alep, notamment celui de Salaheddine dont l’armée et les rebelles revendiquent le contrôle. Un général syrien affirmait hier que la deuxième ville du pays pourrait tomber dans une dizaine de jours. L’armée semble pourtant en mal d’effectifs. La preuve, elle aurait mobilisé plusieurs milliers de réservistes au cours des dernières semaines pour combler les lourdes pertes humaines et les désertions. Mais selon des militaires interrogés par l’agence Reuters, beaucoup d’hommes n’auraient pas répondu à leur convocation.

Entamée il y a un mois et demi, la bataille d’Alep a fait de nombreuses victimes civiles. Des civils qui souffrent de plus en plus de pénurie alimentaire et d’un manque d’accès aux soins. La question a été évoquée mardi à Damas lors d’un entretien de 45 minutes entre Bachar al-Assad et le président du Comité international de la Croix-Rouge. Le chef de l‘état syrien aurait autorisé l’ONG à accroître son action humanitaire auprès des populations touchées par les bombardements. La Croix-Rouge aurait aussi obtenu la permission de reprendre ses visites dans les prisons.