DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Menace de grève nationale du personnel navigant de Lufthansa


Allemagne

Menace de grève nationale du personnel navigant de Lufthansa

Le bras de fer se poursuit entre Lufthansa et son personnel de bord. Le syndicat majoritaire appelle à un nouveau débrayage ce vendredi cette fois sur l’ensemble du territoire. 
Ce mardi la grève était limitée aux aéroports de Berlin, Francfort et Munich, une réponse à l‘échec des négociations avec la direction. Résultat: de nombreux vols annulés et des voyageurs compréhensifs mais désemparés : “Tout le monde doit travailler et faire face à des conditions de travail plus ou moins bonnes. Nous aussi parfois, nous souffrons de situations injustes. C’est pourquoi je suis de tout coeur avec les grévistes. Mais je pense que ça va toujours dans le mauvais sens, ce sont nous les consommateurs qui trinquons.“ 
  
Ufo, le syndicat des stewards et hôtesses de la première compagnie aérienne allemande réclament une hausse des salaires de 5%. La direction propose 3,5% et accuse déjà le coup : “Nous avons perdu des millions d’euros souligne le porte-parole de Lufthansa. La seule annonce de la grève provoque des dégâts parce qu’il y a des réservations qui sont annulées. Nous sommes en train de vérifier s’il n’y a pas un moyen légal de faire cesser le mouvement. Notre service juridique s’en occupe. Je ne peux rien dire pour le moment”.
 
Lufthansa dit devoir réduire ses coûts face à la hausse des prix des carburants et à la concurrences des compagnies low-cost.
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le Portugal lutte sans relâche contre les incendies