DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Itinéraire d'un enfant gâté ?


Sport

Itinéraire d'un enfant gâté ?

On pensait que tout réussissait à Cristiano Ronaldo mais voilà que la star du Real Madrid exprime publiquement son malaise. L’attaquant portugais se dit “triste” et “confronté à un problème professionnel” ; comprenez par là des désaccords sur la prolongation de son contrat qui expire en 2015.

Cristiano Ronaldo aimerait gagner autant d’argent que Samuel Eto’o qui touche 20 millions d’euros par an depuis qu’il joue pour le club russe d’Anzhi Makhachkala. Le Camerounais est d’ailleurs le joueur le mieux payé de la planète, loin devant Zlatan Ibrahimovic, Didier Drogba, Lionel Messi, et CR7 que défend son coéquipier madrilène, Alvaro Arbeloa.

Alvaro Arbeloa : “Cristiano est triste. Il a besoin du soutien de ses coéquipiers, et je suis certain qu’il va l’avoir. S’il lui faut le soutien du club, il l’aura également. Et si besoin est, je suis un peu près sûr que les supporters lui donneront davantage de preuves d’amour. Au Real Madrid, nous sommes une famille, et quand un membre de la famille n’est pas heureux, les autres doivent lui venir en aide”.

Une famille dont Ronaldo aimerait être le chef ; or, c’est Iker Casillas qui est le capitaine madrilène en plus d’en être le patron du vestiaire. Tout cela fait bien sourire les autres joueurs de la Liga, comme le latéral gauche de Malaga, Nacho Monreal.

Nacho Monreal : “Il n’a aucune raison de se plaindre. Les choses se passent plutôt bien pour lui. L’autre jour, il a marqué deux buts. Alors je ne sais vraiment pas ce qui lui arrive…”

Serait-ce donc une certaine jalousie envers son grand rival, Lionel Messi, lauréat des trois derniers ballons d’or ? Une récompense que Ronaldo n’a plus obtenue depuis 2008 alors qu’il affiche d’incroyables statistiques. En 149 matchs disputés avec les merengue, il a marqué 150 buts !

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Sport

Quand l'eldorado rêvé se transforme en cauchemar...