DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La prise d'otages sanglante de Munich


Allemagne

La prise d'otages sanglante de Munich

Les JO de Munich 1972 sont les premiers organisés en Allemagne depuis la seconde guerre mondiale. La RFA veut effacer le souvenir des JO de Berlin de 1936 grace à une ambiance imprégnée de pacifisme et de solidarité internationale. Mais c’est ce drame sans précédent marquera à jamais l‘évènement sportif.

Le 6 septembre, une cérémonie dans le stade olympique signe la fin de la prise d’otages sanglante commencée la veille.

A 4h30 du matin, 8 terroristes de Septembre Noir, sont entrés dans le village olympique avec des armes dans leurs sacs. Ils prennent en otage 9 athlètes de la délégation israélienne, deux autres sont tués en tentant d’empêcher l’assaut. Les terroristes palestiniens réclament la libération de 234 Palestiniens emprisonnés en Israël et leur transfert en Egypte, ainsi que la libération par la RFA d’Ulrike Meinhof et Andreas Baader, les chefs de la Fraction Armée Rouge.

Les autorités ouest-allemandes doivent gérer la prise d’otages. Israël refuse toute négociation. Sans expérience ni forces spéciales pour faire face à ce genre de crise, la police encercle le bâtiment… Situation surréaliste, pendant ce temps les jeux continuent, ils ne seront suspendus que 12 heures après l’assaut.

En début de soirée les autorités acceptent de convoyer les terroristes et leurs otages par hélicoptère sur la base militaire de Fürstenfeldbruckm. C’est à cette occasion que les policiers s’aperçoivent qu’il y a 8 preneurs d’otages et non 4, comme ils le pensaient. Lorsqu’ils arrivent sur la base, les terroristes réalisent qu’il s’agit d’un piège, quand ils constatent que le Boeing 727 sensé les emmener en Egypte est vide.

Lorsque les 5 tireurs d‘élite allemands ouvrent le feu à 23h, c’est la catastrophe: seuls 3 des preneurs d’otage sont abattus, une heure plus tard les autres décident de tuer tous les athlètes. A la fin de l’assaut, un policier et cinq terroristes sont tués, les trois autres arrêtés.

Le drame de Munich aura pour conséquence une réplique ciblée du Mossad contre l’OLP jusqu‘à l‘élimination de tous les responsables du massacre en 1991. L’Allemagne se dotera d’une force anti-terroriste. Quant aux Jeux de Munich, ils reprendront comme si de rien n‘était le 7 septembre.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bill Clinton, star incontestée de la convention démocrate