DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Londres : une second souffle pour l'ancienne centrale électrique de Battersea

Vous lisez:

Londres : une second souffle pour l'ancienne centrale électrique de Battersea

Taille du texte Aa Aa

Sa célèbre façade avec ses quatre cheminées blanches et son corps de briques a été immortalisée par Pink Floyd, sur la couverture d’un disque sorti en 1977.

A l’abandon depuis 30 ans, le site emblématique de l’ex-centrale électrique de Battersea, à Londres, va être transformé en un complexe d’aménagement urbain et immobilier.

Le nouveau propriétaire, un consortium malaisien, entend notamment y construire des logements et un centre commercial. Un projet pharaonique et des travaux étalés sur 15 ans, moyennant 10 milliards d’euros.

“Londres est une ville globale, le centre électrique de Battersea est un projet global. Notre idée est de trouver de nouveaux résidents et commerçants partout dans le monde. Je suis certain que la demande sera au rendez-vous.”, souligne Rod Tincknell, qui dirige les opérations.

Le club londonien de Chelsea s‘était lui aussi porté acquéreur mais a vite dû renoncer, faute de moyens.

Pour autant, le projet malaisien est jugé trop ambitieux par de nombreux Londoniens, car le nouveau propriétaire prévoit d‘écouler 227 appartements par an sur le site. Autrement dit le double de la moyenne actuelle pour des appartements de valeur équivalente.