DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Priorité à l'éducation des enfants roms


France

Priorité à l'éducation des enfants roms

L‘éducation des enfants roms doit être une priorité selon la commissaire Viviane Reding. En ce jour de rentrée des classes, la vice-présidente de la Commission européenne a réagi, à Paris, à l’expulsion par les autorités françaises de 2000 roms le mois dernier.

“Si on arrive pas à éduquer ces enfants, si on arrive pas à les intégrer dans un travail normal et bien ce sera à nouveau une génération perdue. Nous avons, notre génération, la responsabilité de faire en sorte qu’il n’y ait plus de camps illégaux, qu’il y ait des maisons normales pour ces gens, que les femmes n’aient plus des enfants à l‘âge de 12 ans et que les enfants aillent normalement à l‘école pour qu’au lieu de se retrouver dans la rue ils se retrouvent au boulot.”

Il y a 5 à 7000 enfants roms en France. Pour les loger décemment avec leurs familles, Paris a l’intention de créer plus de villages d’insertions. La semaine dernière le gouvernement, très critiqué pour les expulsions, promettait également de faciliter l’accès au logement et au travail.