DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

APEC : la Russie entend servir de pont entre l'Europe et l'Asie-Pacifique


Russie

APEC : la Russie entend servir de pont entre l'Europe et l'Asie-Pacifique

C’est ce week-end que l’organisation de coopération économique pour l’Asie-Pacifique, ou APEC, tiendra son forum annuel à Vladivostock.

Occasion pour la Russie, située à la fois sur le continent européen et asiatique, de consolider sa stratégie qui consiste à servir de pont entre la région Asie-Pacifique et l’Union européenne.

Au menu des discusions : libéralisation des échanges et coopération, et ce en dépit des conflits régionaux existants, en particulier entre le Japon, la Corée du sud et la Chine.

21 pays, qui représentent à eux seuls 44% du commerce mondial, participent à ce sommet.

Pour le Kremlin, il s’agit ni plus ni moins que de proposer “des règles universelles et compréhensibles pour les affaires dans un espace impresionnant par son ampleur”.

Dans cette optique, Moscou a mis les bouchées doubles en développant ses capacités de transport, notamment sur la voie ferrée trans-sibérienne et la route maritime du nord. Avec l’idee de multiplier par 5 les échanges de marchandise d’ici à 2020.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Russie s'attaque à la violence dans les dessins animés