DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tuerie en Haute-Savoie : trois des victimes abattues d'une balle dans la tête

Vous lisez:

Tuerie en Haute-Savoie : trois des victimes abattues d'une balle dans la tête

Taille du texte Aa Aa

Le parquet a annoncé ce jeudi que trois des quatre victimes de la tuerie de Chevaline ont été tuées d’une balle dans la tête : le conducteur de la voiture, une des deux femmes sur la banquette arrière et le cycliste.

“Ce qui est sûr c’est qu’on voulait tuer”, a déclaré lors d’une conférence de presse le procureur de la République d’Annecy, Eric Maillaud, dénonçant un acte d’une extrême “sauvagerie”, “un crime particulièrement horrible” et “hors normes”.

Les quatre victimes ont été découvertes hier en fin de journée à Chevaline, commune sur les hauteurs du lac d’Annecy. Trois d’entre elles, britanniques, se trouvaient dans un véhicule, un break BMW. La quatrième victime est un cycliste originaire de la région, découvert à proximité du véhicule.

Deux fillettes ont survécu à la fusillade, elles ont été retrouvées dans la voiture. L’ainée, grièvement blessée à la tête, a été plongée en coma artificiel. La plus jeune, âgée de 4 ans, a n’été découverte que tard dans la nuit. Elle était restée cachée durant 8 heures sous le corps de sa mère.

Les enquêteurs ont également indiqué que le conducteur était d’origine irakienne. Né à Bagdad et résidant dans le Surrey, il était consultant dans le domaine de l’aéronautique, selon des sources policières françaises et britanniques.

La famille originaire de Claygate, à une trentaine de kilomètres au sud de Londres, était venue passer des vacances dans un camping de la région d’Annecy.

Sur les lieux, les enquêteurs ont retrouvé une quinzaine de douilles. Drame familial ou crime crapuleux, toutes les pistes sont étudiées. Plusieurs témoins disent avoir vu un véhicule blanc rouler à toute allure, peu avant la découverte des corps. Les enquêteurs espèrent pouvoir interroger la plus jeune des fillettes dans les prochaines heures.