DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : des clusters pour faire face à la crise


business planet

Grèce : des clusters pour faire face à la crise

Cinq ans ! C’est la cinquième année que la récession plombe l‘économie grecque. On vous parle souvent évidemment de ces effets dévastateurs de la crise. Et bien, cette semaine, Serge Rombi et l‘équipe de Business Planet vous proposent de voir les choses autrement, avec des entrepreneurs grecs qui s’associent au sein de pôles de compétitivité, qui innovent dans les technologies de pointe. Bref, qui tentent de faire face à la fatalité de cette crise.

Nous sommes au Nord d’Athènes dans l’un des plus grands champs de panneaux solaires du pays.

Ici, tout le système de monitoring a installé par l’entreprise dirigée par Vassilis Nellas. Une PME créée en 2000 avec dix salariés, qui en compte cinquante aujourd’hui. Malgré la crise, ces deux dernières années, le chiffre d’affaires a été multiplié par 2, et les exportations par 4. L’entreprise, qui vient d’ouvrir une filiale à San Francisco, fait partie du premier cluster grecque spécialisé dans la micro-électronique.

Ce cluster se trouve à Athènes. Il a été mis en place en 2008 par Corallia, une association à but non lucratif qui a reçu une aide de 40 millions d’euros grâce au Fonds européen de développement régional. Les premiers résultats montrent par exemple une augmentation du chiffres d’affaires global de près de 270%.

“Les clusters sont un outil formidable, sont l’outil adapté pour combattre la misère, pour combattre la récession” souligne le Professeur Vassilios Makios, Directeur Général de Corralia. “Les investisseurs viennent de l’extérieur, d’Europe, d’Israël, d’Amérique. Ils discutent avec nos entrepreneurs ici. Et puis, des personnes d’entreprises différentes peuvent échanger ici, et créer ensemble un nouveau produit. Et cette unification peut permettre de réaliser des économies d‘échelle.”

Deux autres clusters ont été récemment développés ici, l’un spécialisé dans le gaming, l’autre dans les technologies spatiales. En tout, ce sont plus de 130 entreprises qui sont ainsi réunies.

“C’est une richesse ! Le cluster peut s’unir avec un cluster en France, un autre en Allemagne, un cluster en Lituanie, pour créer un plus gros cluster, un véritable cluster européen spécialisé dans la micro-électronique, qui peut conquérir le monde !”, conclut Vassilios Makios.

Alors que de son côté, Vassilis Nellas rappelle les clés du succès de son entreprise : “premièrement essayer d‘être innovant, ensuite aller sur des marchés de niche, et enfin, sans aucun doute, se développer à l’international.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

business planet

Le boom du e-commerce dans la campagne suédoise