DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le plan anti-crise de la Banque Centrale Européenne fait des vagues

Vous lisez:

Le plan anti-crise de la Banque Centrale Européenne fait des vagues

Taille du texte Aa Aa

L’idée de Mario Draghi, président de la BCE, de racheter la dette des pays en difficulté dans la zone euro est très mal accueilli. C’est, par exemple, le cas en Allemagne.

En Espagne, on indique que la décision de demander cette aide ou non dépendra des conditions de la BCE.

“La BCE a fait exactement ce qu’il fallait, estime Daniel Gros, du Centre d’Etude de Politique Européenne. Elle a dit que la responsabilité d’aider un pays ou pas était celle des ministres des Finances, c’est à dire du futur Mécanisme Européen de Stabilité. Si les ministres européens des Finances décident d’aider un pays, la BCE sera là pour le faire avec des liquidités. C’est exactement son rôle. Ni plus ni moins”.

Angela Merkel a du défendre toute la journée le plan de la BCE face à une classe politique et une presse déchaînées et qui parlent déjà de “chèque en blanc”.

Le président de l’Union européenne Herman Van Rompuy a, lui, estimé que la BCE avait offert une réponse “efficace” à la crise de l’Euro.

“En fait la Banque Centrale européenne n’a pas pris de nouvelle décision, selon Daniel Gros. Elle a juste précisé et renforcé ce que Mario Draghi avait déjà dit. Nous voyons que cet ensemble est un projet plutôt convaincant et je pense que c’est pourquoi les marchés ont réagi positivement”.

Mais sur les marchés financiers européens, l’euphorie qui a suivi immédiatement l’annonce du plan de la BCE est quelque peu retombée ce vendredi… Les bourses de la zone euro ont quand-même terminé la semaine sur une nouvelle séance de hausse.