DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Hongkongais font plier leur gouvernement

Vous lisez:

Les Hongkongais font plier leur gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Au lendemain d’une manifestation qui a rassemblé près de 100 000 personnes, les autorités ont renoncé à imposer des cours de patriotisme dans les écoles. Le chef de l’exécutif, Leung Chun-ying, n’a pas voulu blesser les électeurs à la veille du scrutin législatif.

“Nous donnons autorité aux écoles de décider quand, et comment, elles souhaitent introduire des cours de morale et d’instruction civique”.

Insuffisant pour les manifestants les plus radicaux. Une poignée de grévistes de la faim estime qu’il ne suffit pas de crier victoire. Ils appellent la population à rester vigilante.

Etudiant en droit, Taylor Lee souligne que les bases de la législation sont toujours présentes. “Le public devra surveiller les écoles et le gouvernement sur le long terme. Un travail qui s’avère laborieux. Les habitants de Hong Kong ne peuvent pas passer chaque minute de leur vie à protéger les enfants d’un système politique biaisé”, dit-il.

Les appels à une véritable démocratie se multiplient dans l’ancien protectorat britannique. L‘élection qui se tient aujourd’hui pourrait porter un coup fatal au gouvernement soutenu par Pékin.