DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Découverte de "substances potentiellement explosives" chez les al-Hilli

Vous lisez:

Découverte de "substances potentiellement explosives" chez les al-Hilli

Taille du texte Aa Aa

Mise à jour 16h00 : La police du Surrey a levé l’alerte aux substances explosives car les produits retrouvés dans la maison de la famille al-Hilli se sont révélées “non dangereuses”.

Les policiers ont sécurisé le périmètre de la maison après la découverte possible de substances explosives. Une équipe de déminage s’est rendue rapidement sur les lieux.
La police espère toujours trouver des réponses après le meurtre de la famille al-Hilli, mercredi dernier. L’une des pistes explorées reste celle d’un litige entre le père, Saad et son frère, Zaid. Au lendemain du drame, ce dernier s‘était présenté à la police pour nier une quelconque querelle entre lui et son frère. La dispute porterait sur l’héritage de leur père décédé l’an dernier.
Une autre piste envisage un règlement de compte lié à la profession de Saad al-Hilli. Celui-ci travaillait comme ingénieur chez un constructeur de micro-satellites.
Zainab, la plus âgée des deux filles survivantes de la tuerie, est sortie du coma. L’information a été confirmée par le procureur de la République d’Annecy. Sous étroite surveillance, la fillette est peut-être la seule à pouvoir dire ce qu’il s’est réellement passé.