DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fin de la mission de surveillance internationale du Kosovo


Kosovo

Fin de la mission de surveillance internationale du Kosovo

Le Kosovo peut profiter de sa pleine souveraineté.
Le Groupe international d’orientation sur le Kosovo, qui rassemble les 90 pays qui ont reconnu l’indépendance du territoire, a en effet terminé sa mission de surveillance. L’indépendance vis-à-vis de la Serbie avait été proclamée en 2008. “C’est un succès historique pour notre Etat, a déclaré le Premier ministre Hashim Thaçi. Mais de nombreux défis attendent le Kosovo, dont l’intégration des Serbes du nord”.

Une délégation du Groupe international d’orientation s’est rendue au Parlement kosovar. Pour confirmer la souveraineté, les députés ont voté des amendements à la Constitution. Cependant, sur le terrain, l‘état de droit n’a jamais pu être étendu au nord du Kosovo, peuplé en majorité de Serbes. La Serbie rejette l’indépendance. “La communauté internationale veut nous éloigner du Kosovo, dit une habitante de Belgrade, mais nous pouvons continuer de nous battre”. Ce lundi encore, le Premier ministre serbe a indiqué que “supervisée ou non”, son pays ne reconnaissait pas l’indépendance de ce qu’il persiste à appeler la province du Kosovo.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pakistan : nouvel attentat contre les chiites