DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Anders Fogh Rasmussen se félicite du transfert de responsabilité de la prison de Bagram


Le bureau de Bruxelles

Anders Fogh Rasmussen se félicite du transfert de responsabilité de la prison de Bagram

L’Otan se réjouit du transfert de gestion de la prison de Bagram en Afghanistan. Selon son secrétaire général Anders Fogh Rasmussen il est normal que quelques centaines de détenus restent sous autorité américaine. La prison est connue pour détenir de nombreux membres d’Al Qaida ou de Talibans.

“Le transfert des détenus sous responsabilité afghane fait partie du plan général de transition des responsabilités, explique-t-il. Mais évidemment nous devons aussi créer un équilibre juste entre la souveraineté afghane et la sécurité pour les forces afghanes et nos propres troupes.”

Ce passage de témoin était une des conditions posées par Kaboul à un partenariat avec les Etats-Unis. C’est un pas de plus vers le retrait, fin 2014, des forces internationales.

“L’objectif était, et demeure, d’empêcher que le pays ne devienne à nouveau un havre de paix pour les terroristes qui pourraient l’utiliser comme base. Et de ce côté là l’opération a été un franc succès. Nous n’avons vu aucune attaque envers nos pays qui viendraient de l’Afghanistan.”

Certains analystes afghans estiment quant à eux que ce transfert est purement symbolique, la capacité de gestion des autorités afghanes ne serait pas suffisante.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Syrie : l'Union européenne accroît son aide