DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les "supposés explosifs sont sans danger"

Vous lisez:

Les "supposés explosifs sont sans danger"

Taille du texte Aa Aa

La police britannique a rapidement calmé le jeu après la découverte de supposés explosifs à la maison des al-Hilli. Une équipe de démineurs s‘étaient même rendus sur place mais les éléments trouvés n‘étaient finalement pas dangereux.
Les enquêteurs espèrent toujours trouver des réponses après le meurtre de la famille al-Hilli mercredi dernier. Une source proche de l’enquête évoque la thèse probable d’un tireur solitaire.

Au lendemain du drame, Zaid, le frère du père assassiné, s‘était présenté à la police pour nier une quelconque querelle entre lui et son frère. La dispute porterait sur l’héritage de leur père décédé l’an dernier.
Parmi les autres pistes envisagées, il y a celle d’un règlement de compte lié à la profession de Said al-Hilli. Celui-ci travaillait comme ingénieur chez un constructeur de micro-satellites affilié à EADS.
Mais les analyste avouent qu’une trentaine de scénarios différents est à envisager.

En France, Zainab, la plus âgée des deux filles survivantes de la tuerie, est sortie du coma. Sous étroite surveillance, la fillette est peut-être la seule à pouvoir dire ce qu’il s’est réellement passé.