DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Les talibans menacent d'enlever et de tuer le prince Harry


Afghanistan

Les talibans menacent d'enlever et de tuer le prince Harry

Les talibans ont menacé lundi d’enlever et de tuer le prince Harry, troisième dansl’ordre de succession au trône britannique, envoyé la semaine en Afghanistan comme pilote d’hélicoptère.

Le petit-fils de la reine Elizabeth, plus connu pour ses frasques dont se délecte périodiquement les tabloïds britanniques que pour ses performances militaires, a été affecté pour une période de quatre mois à Camp Bastion, dans l’Helmand, une province du sud de l’Afghanistan où les rebelles islamistes sont très actifs.

“Nous faisons tout notre possible pour se débarrasser delui, en le tuant ou en l’enlevant”, a déclaré à Reuters par téléphone le porte-parole des taliban, Zabihullah Mujahid. “Nous avons demandé à nos commandants opérant dans l’Helmand defaire le maximum pour l‘éliminer”. Il n’a pas donné d’autres précisions.

A Londres, le ministère de la Défense (MoD)a refusé decommenter les propos du porte-parole des taliban. Les autorités britannique sont restées avares de précisionssur la nature de la mission confiée au prince Harry, qui est âgéde 27 ans et que ses compagnons d’armes appellent “capitaine Wales”. Il s’agit de sa deuxième affectation en Afghanistan sous l’uniforme du contingent britannique de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf, placée sous le commandement de l’Otan).

Le prince avait dû abréger son premier séjour dans ce pays, en 2008, où il avait été affecté comme contrôleur aérien. Il y a deux semaines, Harry faisait la “une” du tabloïd The Sun avec des photos compromettantes d’une soirée arrosée en galante compagnie dans un hôtel de Las Vegas.

(Reuters)

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Découverte de "substances potentiellement explosives" chez les al-Hilli