DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La gouvernance de Peugeot-Citroën très critiquée par le rapport Sartorius


entreprises

La gouvernance de Peugeot-Citroën très critiquée par le rapport Sartorius

Selon le rapport Sartorius sur le plan de restructuration de Peugeot, commandé
par le gouvernement français, le constructeur français n’a pas mené de réflexion d’ensemble sur ses sites industriels. Le rapport Sartorius, tout en validant le plan de restructuration de Peugeot reste critique sur la fermeture de l’usine d’Aulnay sous Bois près de Paris. Un rapport qui ne fait ni chaud ni froid au syndicat CGT de Peugeot SA.

“Nos vies et nos emplois ne vont pas dépendre de la simple conclusion de ce rapport, explique Jean-Pierre Mercier le représentant CGT. Vous savez : les rapports d’expertise, que ce soit celui-là ou d’autres, on ne se fait pas d’illusion”.

Peugeot Citroën qui a perdu plus de 800 millions d’euros au premier semestre 2012, et enregistré une baisse de 10% de ses ventes sur un an, “a manqué le virage de la mondialisation dans les années 2000, affirme encore le rapport, préférant
des rachats d’actions et des versements de dividendes plutôt que d’investir sur les marchés. Le rapporteur chiffre à 6 milliards d’euros le montant des rachats d’actions et les versements de dividendes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

entreprises

BP qui a besoin d'argent va vendre des champs pétroliers