DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Si l'Espagne sollicite une nouvelle aide européenne, il faudra des conditions raisonnables selon Mariano Rajoy


Espagne

Si l'Espagne sollicite une nouvelle aide européenne, il faudra des conditions raisonnables selon Mariano Rajoy

Interrogé hier sur le chaîne espagnole TVE, le président du gouvernement a précisé qu’aucune décision ne serait prise avant les réunions de l’Eurogroupe et Ecofin vendredi et samedi.

Son gouvernement de droite a déjà accepté une aide européenne de 100 milliards d’euros pour la recapitalisation de son secteur bancaire.

“Je ne vais pas vous annoncer quelles sont les lignes rouges. Ce que je crois, c’est que nous devons réduire le déficit public, c’est notre engagement, c’est le défi le plus important et le plus fondamental, c’est l’obligation que nous avons en tant que pays pour les prochaines années …
Je ne voudrais pas et je n’accepterais pas que l’on nous disent dans quels domaines nous avons à faire des coupes ou à ne pas faire de coupes. Je crois que l’Espagne doit réduire son déficit public, comme la France ou d’autres pays européens”

Et pour parvenir à cette réduction, un vaste plan de 65 milliards d’euros a été engagé d’ici 2014. Parmi les mesures les plus impopulaires, la hausse de la TVA de 18% à 21%. Elle est entrée en vigueur samedi dernier juste avant la rentrée scolaire ce qui a a provoqué la colère des parents contraints de dépenser plus pour les fournitures de leurs enfants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La crise économique intensifie les velléités indépendantistes en Catalogne