DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Condamnations internationales après la mort de l'ambassadeur américain en Libye


Libye

Condamnations internationales après la mort de l'ambassadeur américain en Libye

Les réactions internationales se multiplient pour dénoncer la mort de l’ambassadeur américain en Libye. Il a été tué ce mardi soir à Benghazi, ainsi que trois autres Américains, lors d’une attaque contre le consulat. Les circonstances de ces décès ne sont pas encore claires.

John Christopher Stevens, âgé de 52 ans, avait été nommé ambassadeur à Tripoli en mai dernier.

Le président américain Barack Obama a condamné cette agression qualifiée de “scandaleuse”. Condamnation également de la part du chef de l’Etat français, du Premier ministre italien, du ministre britannique de la Défense ou encore du Secrétaire général de l’OTAN.

A Tripoli, les autorités ont présenté leurs excuses aux Etats-Unis. Pour le vice-ministre de l’Intérieur, Wanis al-Sharif, cette attaque est le fait de partisans de l’ancien régime. Selon lui, ils veulent venger l’extradition d’al-Senoussi, l’ancien chef des renseignements de Kadhafi.

D’autres sources affirment que l’attaque a été menée par des hommes qui manifestaient contre la mise en ligne sur internet, aux Etats-Unis, d’une vidéo jugée blasphématoire à l‘égard de l’islam.

Ce film controversé a d’ailleurs provoqué une importante manifestation ce mardi soir en Egypte, devant l’ambassade américaine du Caire. Les observateurs s’attendent à d’autres mouvements de colère, à l’instar de ce qui s‘était passé en 2005 après la publication des caricatures de Mahomet.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le prix Prince des Asturies de la Concorde décerné à la FESBAL