DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'union bancaire fait la part belle à la BCE


monde

L'union bancaire fait la part belle à la BCE

Une union bancaire en Europe. On en parlait depuis le mois de juin. Le commissaire européen Michel Barnier en a dévoilé les détails ce mercredi. Principale mesure : c’est à la Banque centrale européenne qu’il reviendra de surveiller les 6.000 banques de la zone euro. Elle pourra aussi sanctionner, voire obliger un établissement à fermer. Si la proposition passe, sa mise en oeuvre se fera par paliers :

“ Quand ? A partir de l’approbation du texte, que nous espérons avant la fin de cette année, la Banque centrale européenne aura la capacité de superviser directement toutes les banques dont elle estime qu’elles présentent des risques “ , a expliqué Michel Barnier.

Mais la proposition est d’ores et déjà contestée par certains pays. Pour l’Allemagne, 6000 enseignes sous la supervision de la BCE, c’est trop, même si elle s’appuie sur les autorités nationales. Bruxelles répond que de petites banques ont déjà fait d’immenses dégâts et qu’aucune ne doit échapper à ce contrôle renforcé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Barroso en appelle au fédéralisme