DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gouvernement sud-africain hausse le ton alors que le mouvement des mineurs se durcit

Vous lisez:

Le gouvernement sud-africain hausse le ton alors que le mouvement des mineurs se durcit

Taille du texte Aa Aa

Les grévistes de Marikana rejettent la proposition de la direction du britannique Lonmin. Un mouvement qui s‘étend à présent à plusieurs sites de la région minière de Rustenburg, cruciale pour l‘économie du pays comme le souligne le ministre de la Justice, Jeff Redebe. “Notre gouvernement envoie un message clair à tous les Sud-Africains à cesser ces actions illégales. Ils doivent travailler avec les autorités pour s’assurer que la situation revienne à la normale.”

Après cinq semaines de grève, les négociations n’aboutissent toujours pas, mais les violences se font plus rares. Le mouvement avait fait 45 morts le mois dernier lors notamment d’une fusillade contre les grévistes le 16 août. Une enquête est en cours pour déterminer les responsabilités de ce drame qui avait fait, à lui seul, 34 morts.