DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le gouvernement tchèque interdit les alcools forts, après des décès


République tchèque

Le gouvernement tchèque interdit les alcools forts, après des décès

Le gouvernement tchèque déploie les grands moyens pour protéger la population des dangers de l’alcool frelaté.
Il interdit la vente des boissons à plus de 20 degrés d’alcool. Il faut dire que depuis une semaine, 19 personnes sont mortes après avoir consommé de l’alcool frelaté. Les bouteilles de rhum ou de vodka contiennent un poison mortel, le méthanol. Depuis, la police tente de trouver d’où vient cet alcool de contrebande, s’il est importé ou bien produit en République Tchèque.
30 personnes ont été hospitalisées, certaines dans un état critique, frappée de cécité et placées dans un coma artificiel. Un nombre de cas aussi important est rare en République tchèque, mais les autotités estiment que la vente d’alcool frelaté grimpe en flèche, et représenterait entre 10 et 20% du marché. Un homme de 36 ans a été arrêté, soupçonné de faire le commerce de ce poison, moins cher que l’alcool pur.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Liban: le pape appelle à éradiquer tout fondamentalisme religieux