DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le Japon veut tourner le dos au nucléaire d'ici à 30 ans


Japon

Le Japon veut tourner le dos au nucléaire d'ici à 30 ans

Le Japon compte progressivement arrêter sa production d‘énergie nucléaire. La décision a été rendue public ce vendredi. Elle fait suite à un vif débat dans la société sur la place du nucléaire après l’accident de Fukushima. D’autres grands pays, notamment l’Allemagne et la Suisse, ont déjà annoncé leur intention de tourner définitivement le dos au nucléaire.

Les autorités japonaises se donnent trente ans pour mettre à l’arrêt toutes les centrales et développer d’autres sources d‘énergie. Dans l’immédiat, Tokyo va utiliser encore plus les centrales thermiques qui fonctionnent au gaz ou au pétrole. Mais cela a un coût. Les importations de fuel se chiffreraient à 31 milliards d’euros en cas d’arrêt immédiat des centrales nucléaires.

Avant la catastrophe de Fukushima, 30% de l‘énergie était d’origine nucléaire. Une part déjà en nette diminution après l’accident. Par précaution, de nombreux réacteurs avaient alors été mis à l’arrêt.

Le parc nucléaire dans l’archipel est vieillissant. Le gouvernement a donc décidé de ne pas le renouveller. Cette décision devrait satisfaire une grande majorité des Japonais, devenus hostiles au nucléaire après le drame de Fukushima.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mohamed Ali reçoit la médaille de la liberté