DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'opposition russe se mobilise, mais on est loin de la vague anti-Poutine de juin


Russie

L'opposition russe se mobilise, mais on est loin de la vague anti-Poutine de juin

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues de Moscou ce samedi pour réclamer des élections anticipées, et protester contre la répression du Kremlin.

Entre divisions partisanes et pause estivale, c’est la première fois depuis le mois de juin que l’opposition se rassemble à nouveau.

“Nous sommes ici pour dire non aux voleurs et aux escrocs. Nous sommes prêts à tout pour stopper la répression, et pour avoir de nouvelles élections équitables. Nous gagnerons quoi qu’il arrive. Nous sommes nombreux. Ils essaient de nous faire peur, mais ça ne marche pas”, défie le libéral Boris Nemtsov.

Récemment, c’est le député d’opposition Gennady Gudkov qui a été poussé à la démission. Certains estiment que c’est parce qu’il avait l’intention de participer à cette marche. “Ils ont peur”, dit-il. “Ils hésitent entre sévir et choyer le public. Nous ferons pression sur eux jusqu‘à ce que de sérieuses discussions soient entamées.”

A Saint Petersbourg, quelques milliers de personnes seulement se sont mobilisées. Ont est loi de la vague de protestation qui avait suivi l‘élection de Vladimir Poutine.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Mexique : Dia del Charro