DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban: appel du pape à "dire non à la vengeance"

Vous lisez:

Liban: appel du pape à "dire non à la vengeance"

Taille du texte Aa Aa

“Dire non à la vengeance, accepter les excuses et (…) pardonner”. C’est ce qu’a préconisé ce samedi le pape Benoît XVI au deuxième jour de sa visite au Liban alors que toute la région subit les conséquences du conflit syrien et fait face à des manifestations anti-américaines.
Le souverain pontife a rencontré aujourd’hui les chefs des principales communautés musulmanes libanaises et, entre autres, le président Michel Sleimane, le seul chef d‘état chrétien dans le monde arabe. “Il faut évidemment bannir la violence morale ou physique, a déclaré le pape. Elle est toujours une atteinte à la dignité humaine, celle de l’auteur comme celle de la victime. Par ailleurs, en valorisant les oeuvres pacifiques et leur rayonnement pour le bien commun, on crée aussi l’interêt pour la paix.”

Autre moment fort de cette journée: une visite au patriarcat maronite de Bkerké et une rencontre avec les jeunes devant le palais du patriarcat. Le pape repart ce dimanche du Liban. Sa visite sera clôturée par une messe solennelle.
Le Vatican est particulièrement inquiet de l’exode des chrétiens vivant dans la région. Ils ne représenteraient plus que 5% de la population contre 20% il y a un siècle.

Avec AFP et Reuters