DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Téhéran reconnaît l'envoi d'hommes pour aider le régime syrien


Iran

Téhéran reconnaît l'envoi d'hommes pour aider le régime syrien

Pour la première fois depuis le début du soulèvement syrien, Téhéran reconnaît avoir envoyé des hommes sur le terrain. Allié du régime alaouite, l’Iran affirme qu’il s’agit d’un soutien non-militaire, mais n’exclut pas l’envoi de troupes pour soutenir les loyalistes.

“En raison de la situation particulière au Liban et en Syrie, quelques membres de la Force Qods chargée des opérations extérieures étaient dans ces pays. Cela ne veut pas dire pour autant que nous avons une présence militaire sur place”, a déclaré ce dimanche le Général Mohammad Ali Jafari, commandant en chef des Gardiens de la révolution, lors d’une conférence de presse.

L’Iran affirme fournir des conseils à Damas et Beyrouth. Quels que soient ces conseils, le régime syrien poursuit ses raids aériens sur la capitale et ses faubourgs, mais aussi dans d’autres villes, comme Homs et Alep.

De leur côté, les rebelles s’entrainent, notamment à Sarmada dans la province d’Idlib. Leur objectif, prendre le contrôle de cette région du nord de la Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Cambodge : libération de l'ex "première dame" des Khmers rouges