DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La police sud-africaine a reçu l'ordre de mettre fin au conflit minier


Afrique du Sud

La police sud-africaine a reçu l'ordre de mettre fin au conflit minier

La police anti-émeute sud-africaine s’est déployée près de Marikana ce lundi matin pour empêcher toute manifestation et protéger les exploitations minières.
Les forces de sécurité ont reçu l’ordre vendredi de mettre fin aux troubles dans la “ceinture de platine” autour de Rustenburg.

Le conflit minier dure maintenant depuis plus de cinq semaines. Ce qui avait commencé comme une grève sauvage a tourné au drame à la mi-août lorsque la police a ouvert le feu sur des manifestants, tuant 34 personnes.

Ce week-end a été marqué par plusieurs incidents.
Ainsi la police a montré les muscles avec une spectaculaire opération dans le bidonville ou demeurent la plupart des mineurs… Plusieurs manifestations ont aussi été bloquées par la force.

Plusieurs mines ont rouvert ce matin. Quant au président Jacob Zuma, il s’est défendu de copier les méthodes de l’apartheid et d’utiliser la force pour gérer et mettre un terme à la crise.

Prochain article

monde

Grève générale des salariés de la RENFE en Espagne