DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mort de l'ambassadeur américain à Benghazi: l'enquête continue

Vous lisez:

Mort de l'ambassadeur américain à Benghazi: l'enquête continue

Taille du texte Aa Aa

L’enquête se poursuit concernant la mort l’ambassadeur des Etats-Unis mardi dernier à Benghazi. Mais beaucoup de zones d’ombre demeurent. A en croire une vidéo amateur, le diplomate était toujours en vie au moment où il a été sorti du consulat.

Le bâtiment avait été attaqué et incendié par un groupe d’homme d’armés. S’agissait-il de partisans de l’ancien dirigeant Kadhafi ? S’agissait-il de militants d’Al-Qaïda ? S’agissait-il de musulmans en colère contre le film islamophobe ? Les avis divergent.

Et puis les circonstance mêmes du décès restent encore floues. Certaines sources affirment que Christopher Stevens a succombé à ses blessures à l’hôpital ou sur la route de l’hôpital, après avoir été intoxiqué par la fumée dans le consulat. L’auteur de la vidéo amateur, Fahd al-Bakoush, assure en tout cas que l’homme était vivant. “On n’a pas su tout de suite que c‘était l’ambassadeur, explique-t-il. On pensait que c‘était juste un étranger et qu’il fallait le prendre en charge”.

Au total, quatre Américains sont morts cette nuit-là. C’est la première fois depuis 1979 qu’un ambassadeur américain en poste est tué. Les Etats-Unis ont dépêché sur place des enquêteurs fédéraux chargés de faire la lumière sur ce drame.

Par ailleurs, on a appris ce lundi le limogeage de deux hauts responsables libyens chargés de la sécurité dans la région de Benghazi.