DERNIERE MINUTE

Le dernier bilan évoque au moins dix soldats turcs tués et 58 blessés. Les autorités parlent d’une attaque au lance-roquettes. Selon les autorités, c’est le PKK, le groupe des rebelles kurdes, qui aurait mené l’opération. Elle ferait suite à de nombreuses autres attaques depuis cet été.
 
L’embuscade a eu lieu sur la route entre Bingöl et Mus dans l’est de la Turquie. Une région où réside une importante communauté kurde. En guise de représailles, le gouvernement a lancé ses troupes à la recherche des assaillants.
Le premier ministre, Recep Tayyip Erdogan a une nouvelle fois réclamé le dépôt des armes en échange de l’arrêt des opérations militaires. En 28 ans, le conflit a fait 45 000 morts.