DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'empoisonnement à l'alcool frelaté se propage en Europe orientale


République tchèque

L'empoisonnement à l'alcool frelaté se propage en Europe orientale

La vague d’intoxication a fait au moins 19 morts en République Tchèque. 23 personnes ont déjà été mises en examen en liaison avec cette affaire. La thèse de l’accident est privilégié plutôt que celle d’un acte prémédité. La police procède depuis vendredi soir à des perquisitions pour contrôler le respect de l’interdiction totale de la vente de boissons à plus de 20% d’alcool décrété par le ministère de la santé.

“Nous avons déjà identifié 19 personnes qui sont mortes après avoir consommées de l’alcool frelaté, 4 décès doivent encore être clarifiés et confirmés après autopsie”, précise le ministre tchèque de la santé.

En Pologne, neuf cas d’intoxication dus à la consommation de liqueurs frelatées ont été enregistrées et cinq personnes sont mortes.

“Notre travail c’est que nos concitoyens soient protégés du poison. C’est pourquoi j’ai décidé de suspendre tout le commerce des alcools inférieur à 20 degrés et provenant de République Tchèque”, explique le chef des inspections sanitaires.

En Slovaquie, les autorités se sont contentées d’une mise en garde contre l’achat de spiritueux tchèques sur internet. Une vingtaine de personnes ont été intoxiquées et la moitié se trouvent dans un état critique.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les manifestations hostiles au film anti-Islam et aux Etats-Unis continuent