DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le gouvernement pakistanais tente d'empêcher des poursuites à l'encontre du président Zardari


Pakistan

Le gouvernement pakistanais tente d'empêcher des poursuites à l'encontre du président Zardari

Le Premier ministre, Pervez Ashraf, propose un compromis à la Cour suprême pakistanaise concernant l‘éventuelle réouverture de poursuites judiciaires à l’encontre du président Zardari. Depuis trois ans, la puissante institution tente de traîner en justice le chef de l’Etat pour fraudes supposées à l‘égard de la Suisse.

Jusqu‘à présent, le gouvernement avait toujours refusé toute coopération. Mais aujourd’hui, le Premier ministre pakistanais va dans le sens de la Cour suprême. En conséquence, il a demandé à son ministre de la Justice de transmettre une lettre réclamée par la Cour Suprême sans toutefois demander la réouverture du dossier.

Ali Asif Zardari est suspecté de détournements de fonds publics en Suisse à hauteur de 9,5 millions d’euros. Cette fraude aurait été commise avec sa défunte épouse Benazir Bhutto. La Cour suprême examinera le 25 septembre si le gouvernement a respecté ses engagements.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Nouvelle contestation anti-japonaise en Chine