DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle contestation anti-japonaise en Chine

Vous lisez:

Nouvelle contestation anti-japonaise en Chine

Taille du texte Aa Aa

Devant l’ambassade du Japon à Pékin, des dizaines de milliers de chinois ont crié leur colère après la nationalisation des îles Senkaku par le Japon. “Les Japonais dehors”, ont-ils chanté en coeur. Ces événements pourraient avoir de lourdes répercussions sur les relations économiques entre les deux pays. Des centaines d’entreprises japonaises implantées en Chine ont fortement réduit leurs activités par souci de sécurité. En 2011, les échanges sino-japonais pesaient 343 milliards de dollars. A Taïwan, là aussi, des centaines de manifestants se sont opposés à la décision japonaise.

Les îles, “Diaoyou” pour la Chine ou “Senkaku” pour le Japon sont situées au large des côtes chinoises.
Mardi, Pékin y avait envoyé onze navires gouvernementaux pour accentuer la pression sur son voisin. Au coeur de ce bras de fer, il y aurait un probable champ d’hydrocarbures au large de l’archipel.

Côte nippon, les japonais ne sont pas prêts d’abandonner leur souveraineté à leur rival. Toutefois, Pékin pourrait prendre des mesures supplémentaires mais dit privilégier une solution pacifique à ce conflit.