DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une "victoire" au goût amer pour les mineurs de Marikana

Vous lisez:

Une "victoire" au goût amer pour les mineurs de Marikana

Taille du texte Aa Aa

La joie et les danses des mineurs de Marikana, en Afrique du Sud. Ils ont gagné leur combat social et ont obtenu une augmentation salariale de 22%. Ce jeudi, ils devraient reprendre le travail, selon les termes d’un accord trouvé avec leur employeur, Lonmin.

L‘évêque Séoka fut le représentant des mineurs pendant les négociations :
“22% d’augmentation, c’est énorme, et ça ne s’est jamais vu dans des négociations. Et cela va peut-être encore augmenter en octobre avec les nouvelles discussions”.

“Je suis vraiment heureux que nous ayons eu cette offre, s’exclame ce mineur, car une telle augmentation, ça ne s’est jamais vu dans l’histoire de notre syndicat de mineurs. Maintenant nous pouvons passer à autre chose et laisser derrière nous ce combat”.

La grève, qui durait depuis six semaines, a connu des heures extrêmement violentes et sombres, avec la mort de 45 personnes, dont 34 mineurs abattus par la police sud-africaine le 16 août.