DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : Hollande engage le processus de ratification du pacte fiscal européen


France

France : Hollande engage le processus de ratification du pacte fiscal européen

En France, le conseil des ministre examinait ce mercredi le projet de loi de ratification du pacte fiscal européen (de son nom complet: Traité de stabilité, de coordination et de gouvernance). Ce document institue notamment la règle d’or qui limite le montant des déficits publics.
Le texte doit à présent être adopté par le Parlement. D’ailleurs, le Premier ministre a appelé à un vote “massif” et il s’en est expliqué. “Il faut que la France continue d’apparaitre comme un acteur extrêmement déterminant de l’avenir de l’Europe, a ainsi lancé Jean-Marc Ayrault. D’ailleurs, on le sait, l’Europe ne peut pas se faire sans la France. Donc, notre voix pèse et lorsqu’elle est unie, lorsqu’elle est forte, elle pèse davantage”.

Mais la partie est serrée pour le président socialiste François Hollande et son gouvernement. Plusieurs voix dans la majorité ont déjà prévenu qu’elles allaient voter contre ce traité, estimant qu’il instaure davantage d’austérité. Ainsi, le sénateur du parti Europe Ecologie – les Verts, Jean-Vincent Placé.
Selon lui, “(instaurer) plus d’austérité, plus de rigueur, qui sera durable avec ce traité, cela ne correspond pas aux enjeux. Il devait être renégocié, il ne l’a pas été ou pas suffisamment”.

François Hollande avait effectivement promis, durant la campagne électorale, de renégocier ce texte, trop proche selon lui, des positions d’Angela Merkel.

Estimant que la promesse de renégociation n’a pas été tenue, plusieurs militants de la gauche radicale vont organiser une grande manifestation le 30 septembre à Paris.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Le monde musulman ne décolère pas une semaine après la diffusion d'un film anti-Islam