DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Afrique du Sud : Le mouvement des mineurs de Marikana fait des émules

Vous lisez:

Afrique du Sud : Le mouvement des mineurs de Marikana fait des émules

Taille du texte Aa Aa

Les mineurs de Marikana reprennent le chemin du travail après un mois de débrayage, mais l’Afrique du Sud n’en est pas quitte pour autant avec les employés du secteur.

D’autres mineurs de la région de Rustenburg sont en grève pour réclamer des augmentations salariales similaires à celles qu’ont obtenues les mineurs de Marikana.

Explications de l‘économiste en chef de la Standard Bank, Goolam Ballim : “Les revenus des employeurs et des salariés nécessitent une révision. Pas seulement les parts des actionnaires et celles de la main d’oeuvre, mais également celles des différents employés du secteur, qui font l’objet de profondes inégalités. Je pense que les entreprises sud-africaines, comme celles d’autres pays à travers le monde, feront face à de plus en plus d’agressivité vis à vis de ce qui est parfois considéré comme une mauvaise distribution du capital par les employés.”

Le mouvement de Marikana, dans lequel 45 personnes ont péri, a malgré tout fait des émules dans cette région minière.

Hier la police sud-africaine a dispersé brutalement un rassemblement de mineurs. 22 personnes, en possession d’armes, ont été interpellées.