DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Discussions stériles entre Madrid et Barcelone sur une plus grande autonomie de la Catalogne


Espagne

Discussions stériles entre Madrid et Barcelone sur une plus grande autonomie de la Catalogne

Une poignée de main, mais aucun accord entre le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy et le président de la région autonome de Catalogne Artur Mas.

Les discussions portaient sur une plus grande autonomie fiscale de la Catalogne.

“Pas le moment de négocier”, a rétorqué en substance et laconiquement le chef du gouvernement, invoquant la crise et la nécessaire cohésion pour en sortir.

Réaction du chef nationaliste catalan : il n’exclut pas des élections anticipées :

“Si le refus de négocier le pacte budgétaire est tellement évident a déclaré Artur Mas, il faudra prendre des décisions non dans les prochains mois mais dans les prochains jours. Nous ne sommes pas devenus fous. Le fait que nous souhaitions être catalans n’est pas insensé. Notre environnement naturel est et reste l’Union européenne, et c’est aussi l’Euro.”

Les discours sécessionnistes se propagent en Catalogne, comme en atteste cette manifestation en faveur de l’indépendance la semaine dernière à Barcelone.

Au coeur des revendications, le système de levée des impôts et de redistribution régionale. Les catalans se disent lésés.
Le gouvernement quant à lui rejette d’autant plus l’option d’un accord économique avec la Catalogne, qu’il apparait contraire à la constitution.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Géorgie: le scandale carcéral continue de faire des vagues