DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les relations commerciales sino-européennes ont diminué en 2012

Vous lisez:

Les relations commerciales sino-européennes ont diminué en 2012

Taille du texte Aa Aa

Le communiqué de Bruxelles le souligne, le sommet sino-européen se tient en pleine période de ralentissement économique mondial. Les espoirs européens au moins auront-ils été vaguement satisfaits après la confirmation par Pékin de la poursuite de ses achats de dette européenne. Quand, combien, comment ? On ne sait pas.
Car pour ce qui est des relations commerciales sino-européennes, elles sont en baisse. Bien sûr l’Union européenne est toujours la première destination des exportations chinoises : ces dernières ont presque quadruplé entre 2000 et 2011. Bien sûr l’Union des 27 est le deuxième fournisseur de la Chine derrière le Japon. Mais cette relation s’affaiblit.
Sur les huit premiers mois de l’année, les exportations chinoises vers l’Europe ont baissé de 5% alors que dans le sens contraire, les produits européens vendus en Chine progressaient de 3%. Dans ce contexte, on se doute que Pékin ne réduira pas facilement les importantes subventions qu’il verse à son industrie exportatrice.
Le différent sur l’industrie solaire risquait d’assombrir ce sommet mais l’enquête anti-dumping lancée par l’Union européenne sur les fabricants chinois de panneaux photovoltaïques a motivé l’envoi d’une délégation chinoise en Europe ce qui a donné des résultats assez positifs selon Pékin. Bruxelles est plus discret sur ce sujet.