DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles violences dans la région minière de Rustenburg en Afrique du Sud

Vous lisez:

Nouvelles violences dans la région minière de Rustenburg en Afrique du Sud

Taille du texte Aa Aa

La police a dispersé hier brutalement un rassemblement de mineurs dans cette région du nord. 22 personnes ont été arrêtées pour manifestation illégale. Amplats, la filiale du géant minier Anglo Americain qui avait un moment fermé ses sites de Rustenburg, avait menacé de licencier tous ses ouvriers qui n’auraient pas repris le travail mercredi. Un ultimatum repoussé à ce jeudi soir.

“Nous ne retournerons pas travailler jusqu‘à ce que nous obtenions ce que nous avons demandé ou alors nous resterons assis ici pour écouter quelles sont les propositions”, explique ce mineur en grève.

Parallèlement, sur le site de la mine de platine de Marinka un autre conflit a pris fin. L’employeur britannique Lonmin et les représentants des grévistes ont signé mardi soir un accord prévoyant de substantielles augmentations de salaires et une reprise de travail aujourd’hui.

Une issue accueillie par la joie et les chants après des semaines très dures durant lesquelles 45 mineurs ont été tués dont 34 abattus par la police depuis le 10 août.