DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'opposition géorgienne galvanisée par le scandale de la torture en prison

Vous lisez:

L'opposition géorgienne galvanisée par le scandale de la torture en prison

Taille du texte Aa Aa

L’opposition se réveille en Géorgie. A une semaine des législatives, le président Mikhaïl Saakashvili est mis en grande difficiculté par le scandale de la torture en prison.

Des manifestations ont eu lieu tout le weekend pour protester contre ces mauvais traitements ;
elles interviennent au moment où la campagne électorale entre dans sa toute dernière phase.

A Zugdidi, dans l’ouest du pays, avait lieu samedi un meeting de Bidzina Ivanisvili, leader d’une coalition d’opposition appelée le “Rêve géorgien”. A peine manichéen, il a appelé ses partisans à choisir entre le bien et le mal au moment du vote.

Les images, rendues publiques cette semaine, montre des détenus d’un prison de Tbilissi gravement violentés par leurs gardiens.

De quoi provoquer en tous cas les démissions du ministre géorgien de l’Intérieur et du ministre de
l’Administration pénitentiaire.

Saakashvili, au pouvoir depuis 2003, a accusé l’opposition de complot et de manipulation. Il n’empêche, ce scandale et les manifestations de ce weekend le placent dans une situation très critique.