DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestations anti-racistes en Grèce


Grèce

Manifestations anti-racistes en Grèce

Ne pas laisser la violence néonazie se banaliser en Grèce, voilà le but de plusieurs manifestations qui ont eu lieu hier à Athènes et dans sa banlieue. Plusieurs centaines de personnes ont montré leur rejet du parti “Aube Dorée”, formation d’extrême droite entrée au parlement grec après les législatives en juin.

Et justement, une agression raciste a eu lieu en marge du défilé : deux immigrés pakistanais ont été attaqués et blessés à coups de couteau, l’un des deux étant dans un état sérieux.

Destruction de marchés tenus par des immigrés, distribution de nourriture aux Grecs de souche uniquement, voici quelques-unes des actions qui ont récemment prouvé l’orientation fasciste de ce parti.

Mais forts de leur 10% d’opinions favorables au sein de la population, les membres d’Aube Dorée se sentent dotés aujourd’hui d’une vraie légitimité.

Prochain article

monde

La Libye dissout des milices armées