DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Arrêt des recherches au Népal, peu d'espoir de retrouver des survivants


Népal

Arrêt des recherches au Népal, peu d'espoir de retrouver des survivants

Selon un dernier bilan des autorités, l’avalanche de dimanche aurait fait neuf morts dont quatre français. Sept personnes sont toujours portées disparues mais les secours gardent peu d’espoir de les retrouver. L’un des cinq survivants, un alpiniste italien explique que son groupe a été pris par surprise en pleine nuit.
“Vers 4h30 du matin, on a été réveillé par le bruit du vent et un peu plus tard, on a senti de la neige qui tombait sur notre tente. Un peu après, la tente s’est mise à glisser et après 10, 15 secondes, elle s’est arrêté. Notre ami était vraiment tout proche de nous mais nous sommes vivants et lui il est mort”, raconte-il.
Le Mont Manaslu culmine à 8 163 m et figure parmi les huits plus hauts sommets du monde mais il est aussi l’un des plus difficiles et des plus dangereux.
Du campement des alpinistes, il ne restait plus rien selon les secours. Cette avalanche est la plus meurtrière dans le massif de l’Himalaya depuis près de vingt ans.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

En Israël, Ehud Olmert échappe à la prison ferme