DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le réalisme et la politique ont la cote aux Emmy Awards


monde

Le réalisme et la politique ont la cote aux Emmy Awards

“Homeland” rafle la mise aux Emmy Awards, les Oscars de la télévision américaine. Le feuilleton a remporté quatre prix dont celui de la meilleure série. Le Britannique Damian Lewis est nommé meilleur acteur. Même récompense pour sa partenaire, l’Américaine Claire Danes.

Détrônant “Mad Men” qui restait sur quatre victoires consécutives dans la plus prestigieuse des catégories, l’intrigue contemporaine de “Homeland” a séduit les votants. Elle réunit une agente de la CIA et un militaire américain soupçonné de préparer un attentat terroriste contre les Etats-Unis.

Dans ce palmarès aux accents réalistes voire politiques, en cette année de présidentielle, Julianne Moore, stupéfiante “Sarah Palin” dans “Game Change”, décroche le trophée de meilleure actrice dans un téléfilm. “Ce n’est pas tellement l’histoire de Sarah Palin,” souligne Julianne Moore, “mais plutôt celle de notre processus politique, je pense que c’est très intéressant en cette année d‘élection, d’examiner comment on choisit nos leaders et c’est ce qui a été particulièrement exigeant pour moi dans ce téléfilm.”

Meilleure série comique pour la troisième fois de suite : “Modern Family” qui joue sur les clichés des familles gays et mixtes notamment.
Enfin, au grand dam de ses co-nominés, Jon Stewart remporte son dixième Emmy consécutif pour son émission satirique “The Daily Show.”

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une bagarre dans l'usine qui produit l'iPhone 5 en Chine