DERNIERE MINUTE

L‘équipementier automobile allemand Schaeffler poursuit la restructuration de sa dette au détriment de son partenaire Continental. Schaeffler a cédé sur le marché 10,4% du capital du fabricant de pneus pour près d’1,7 milliard d’euros. Conséquence : le titre Continental a dérapé de 4% ce mardi. Au lendemain de son retour sur le Dax après quatre ans d’absence, il a ainsi inscrit la deuxième plus forte baisse de l’indice de référence de Francfort.