DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Premier rapport pessimiste sur la Syrie pour l'émissaire spécial de l'ONU

Vous lisez:

Premier rapport pessimiste sur la Syrie pour l'émissaire spécial de l'ONU

Taille du texte Aa Aa

Lakhdar Brahimi a fait le point sur la situation après sa première mission sur le terrain depuis sa prise de fonction le 1er septembre.

Il a rendu compte devant le Conseil de sécurité en marge de la 67ème session de l’Assemblée générale des Nations unies à New York.

“Je pense qu’il n’y a pas que des désaccords mais la situation en Syrie est extrêmement grave et se détériore de jour en jour. C’est une menace pour la région et une menace pour la paix et la sécurité dans le monde”.

“Pour l’instant c’est l’impasse”, selon Lakhdar Brahimi. Sur le terrain les combats font rage, comme à Alep, entre les troupes du régime et les rebelles de l’armée syrienne libre. Plus de 29 000 personnes ont été tuées en 18 mois de conflit selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.
L‘émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe a dénoncé l’utilisation de formes médiévales de torture par le régime et la menace de pénurie alimentaire à cause de mauvaises récoltes.