DERNIERE MINUTE

Leur provocation leur a coûté un condamnation à deux ans de détention dans un camp. Aujourd’hui, elle leur vaut d‘être retenues pour le prix Sakharov. Les Pussy Riot font partie des nominés annoncés ce mardi. La candidature de celles qui avaient appelé dans leur prière punk la Vierge Marie à débarrasser la Russie du président Poutine a été défendue par l’eurodéputé vert Werner Schulz :

“ Ces jeunes femmes ont porté l’attention sur la protestation contre un système despotique et tout-puissant avec courage, créativité et force. Elles ont embarrassé un pouvoir patriarcal et révélé le caractère arbitraire de sa justice. “

Le Prix Sakharov pour la liberté de pensée est décerné chaque année par le Parlement européen. Les autres nominés sont le réalisateur iranien Jafar Panahi, conjointement nominé avec l’avocate iranienne Nasrin Sotoudeh, un avocat pakistanais, trois opposants rwandais et un défenseur des droits de l’Homme bélarus. Le lauréat sera choisi fin octobre et la cérémonie de remise du prix organisée courant décembre.