DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: enfants traumatisés par les cadavres et les tortures


Syrie

Syrie: enfants traumatisés par les cadavres et les tortures

L’Ong “Save the Children” fournit un soutien psychologique à des milliers d’enfants réfugiés dans les pays voisins de la Syrie. Certains ont vu leurs proches mourir dans des bombardements, ont été torturés ou détenus. L’Ong a recueilli leurs témoignages. Elle a souligné ce mardi que ces mineurs avaient besoin de soins spécialisés et a appelé l’Onu à accélérer son travail d’enquête sur les violations des droits des enfants en Syrie.

“Quand nous sommes allés à la mosquée, raconte le petit Hassan âgé de 14 ans, nous avons vu des dizaines de corps.” “Ils nous ont attaqués avec des missiles, des chars, avec tout, détaille de son côté Nur qui a 9 ans. Les avions lâchaient des barils. Ils nous bombardaient.”
Un adolescent de 15 ans a raconté avoir été torturé dans son ancienne école transformée en lieu de détention et de torture. A 12 ans, Ali est traumatisé par la mort de ses cousins. “Je n’arrivais pas à regarder la maison où mes cousins ont été tués, dit-il. Dès que j’entends un bombardement, je suis terrifié et je pense à mes cousins.”

D’après l’Observatoire syrien de droits de l’Homme, 2000 enfants ont péri depuis le début du soulèvement contre Bachar al-Assad en mars 2011.

Avec AFP

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Erika : la justice française confirme la condamnation du groupe Total