DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : toujours plus de rigueur, toujours plus de colère


Grèce

Grèce : toujours plus de rigueur, toujours plus de colère

En Grèce, les 3 partis de la coalition gouvernementale se sont mis d’accord.
Ils prennent de nouvelles mesures de rigueur budgétaire : plus de 11,5 milliards d’euros d‘économies pour 2012 et 2013.

Des mesures réclamées depuis des semaines par les créanciers de la Grèce : Bruxelles, le Fonds monétaire international et la Banque centrale européenne.

Paraplégiques, non-voyants, malentendants : des centaines de citoyens handicapés ont manifesté aujourd’hui à Athènes. Ils demandent au gouvernement de ne pas toucher à leurs allocations.

“Les mesures qu’ils veulent prendre au détriment des handicapés seraient inimaginables dans d’autres pays”, a déclaré Petros Vasamis, de l’association grecque des paraplégiques. “Pourtant ils veulent diminuer nos allocations qui sont pourtant déjà bien maigres”.

Hier des manifestations émaillées d’incidents ont rassemblé plus de 70 000 personnes à travers la Grèce. C’est l’une des plus fortes mobilisations citoyennes depuis le début de la crise de la dette.

Le nouveau plan de rigueur doit être adopté au parlement grec avant le sommet européen du 18 octobre. La Grèce attend le déblocage du versement de 31,5 milliards d’euros de prêts.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La Nouvelle-Zélande a espionné le créateur de Megaupload