DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Italie : Mario Monti restera-t-il au pouvoir après les législatives ?


Italie

Italie : Mario Monti restera-t-il au pouvoir après les législatives ?

Mario Monti refuse de se présenter aux législatives italiennes mais n’exclut pas de rester à la tête du gouvernement après le scrutin. Un scénario fellinien qui s’explique par la crise politique qu’a traversé Rome, avant l’arrivée au pouvoir de ce technocrate, pour mettre en place la politique de rigueur dans le but de rétablir les finances du pays.

“Si les circonstances font que les partis politiques italiens pensent que je peux être utile après les élections, je serai présent, je réfléchirai, je ne peux rien exclure”, a-t-il déclaré en marge de l’Assemblée Générale des Nations unies, qui se tenait à New York.

Mario Monti reste la personnalité politique la moins impopulaire d’Italie, avec 42% d’opinions favorables mi-septembre, contre 18% pour Silvio Berlusconi, et 25% pour l’humoriste Beppe Grillo. Mais aucune majorité claire ne devrait se détacher après le scrutin prévu au printemps. L’ancien conseiller de la banque d’affaires américaine Goldman Sachs pourrait alors rester en poste.

Prochain article

monde

Israël réclame une "ligne rouge" sur le dossier nucléaire iranien