DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Londres et Quito cherchent une solution au cas Julian Assange


monde

Londres et Quito cherchent une solution au cas Julian Assange

Le fondateur de WikiLeaks est réfugié à l’ambassade d’Equateur à Londres depuis 100 jours afin d‘éviter son extradition vers la Suède pour une affaire de viol qu’il nie. Assange redoute d‘être ensuite extradé aux Etats-Unis afin d’y être jugé pour avoir diffusé 250 000 télégrammes diplomatiques américains.

“Il est temps pour les Etats-Unis de cesser leur persécution de WikiLeaks, de mettre fin aux persécutions de notre peuple, et de mettre fin aux persécutions des sources présumées”, déclare Julian Assange.

Les ministres britannique et équatorien des Affaires étrangères se rencontrent aujourd’hui à New York en marge de l’Assemblée générale de l’ONU pour tenter d’avancer sur ce dossier ultra-sensible.

Prochain article

monde

Avalanche : ultimes recherches au Népal