DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Spéculation sur les produits agricoles : le petit pas du Parlement

Vous lisez:

Spéculation sur les produits agricoles : le petit pas du Parlement

Taille du texte Aa Aa

Une pétition de plus de 100.000 signatures, 925 casseroles et poêles pour les 925 millions de personnes qui souffrent de la faim dans le monde, et un même message : stop à la spéculation sur les prix alimentaires. Cela se passait devant le Parlement européen juste avant le vote d’une commission parlementaire. Pour Anne van Schraik, des Amis de la Terre, il est urgent d’imposer des garde-fous :

“ Il faut en finir avec tous les accords secrets qui existent actuellement, il faut que les autorités de régulation aient les données actualisées chaque jour et nous devons nous assurer que le montant des actions qu’un spéculateur financier peut détenir soit limité. “

Dans la proposition qu’elle a voté, la commission du Parlement européen en charge des Affaires économiques a introduit certaines limites et tenté de freiner un peu le trading à haute fréquence. Un engagement pris au G20 :

“ Les Etats-Unis y travaillent, mais la région asiatique ne travaille pas au respect de ses obligations. Donc j’espère que nous pourrons envoyer un signal fort, que l’Europe est prête à faire ce qu’elle a promis “ , espère Markus Ferber, le rapporteur du texte au Parlement.

Ce projet de directive devra être voté en plénière, et les Etats membres auront eux aussi leur mot à dire.